Avantages

Le gel est très facile à transporter (dans la main, ceinture porte dossard, poche…), il peut être utilisé très rapidement si le besoin s’en fait ressentir.

 

Inconvénients

En général, les compositions sont très faibles pour considérer le gel comme seul apport énergétique lors d’un effort. Les marques qui ont un bon service marketing communiquent sur des allégations pour 100g de produit, hors, votre gel fait en moyenne 25g donc il faut diviser par 4 les apports inscrits sur le gel. Et oui… et quand on compare donc l’apport d’un gel à celui de 500ml d’une boisson, la différence est du simple au double, voire plus.


Sa texture fait que le gel doit être pris avec de l’eau (qui est généralement donnée dans un gobelet et nécessite un petit arrêt). Pas très optimal.
Concernant les troubles digestifs, un gel apporte en moyenne 20g de glucides soit 4 morceaux de sucre. Vu sous cet angle, il semble logique que manger 4 morceaux de sucre d’un coup avec un estomac mis à mal par l’effort provoque un mécontentement de celui-ci ! Certaines personnes ne connaissent jamais ce problème mais de nombreux sportifs en sont victimes et une fois le mal installé, c’est une contre-performance assurée voire l’abandon.
Une boisson ne provoque pas cet effet car elle est consommée régulièrement contrairement au gel qui est consommé généralement en un coup.

Laisser un commentaire